Aménagements Combles & Duplex

Récupération des combles dans un immeuble au cœur de paris

Objectif : Aménagement des combles & création d'un studio en duplex


(cliquez pour découvrir)

Année : 2011
Maître d’Ouvrage : privé
Metre Carre Lepeuve, tous corps d’état
Budget travaux : 27 000€HT

Toutes les fonctions sont réunies:

• Pièce de vie en bas
• Chambre en sous-pente dans les combles

Avantages:

• Création d'un volume d'habitation
• Amélioration de la performance énergétique
• Optimisation des rangements dans sous pente (tiroirs profonds, étagères, garde-corps, etc...)



 

Création d'un duplex en rénovant les combles
et en améliorant la performance énergétique


Objectif : articuler fonction de vie et de travail pour une femme seule en profession libérale, retrouver de la perspective et des lumières traversantes

(cliquez pour découvrir)

Année : 2012
Maître d’Ouvrage : privé
Simbat, tous corps d’état
Budget travaux : 81 000€HT

Les sondages ont permis de retrouver un vide dans le mur porteur abritant les conduits de cheminées. Suite à l'étude de structure, le mur a été remanié pour retrouver des volumes traversant horizontalement (ouverture dans l'axe des fenêtres) et verticalement.

Mise à nu du plancher des combles, fenêtres de toit éclairant la mezzanine et la pièce à vivre principale. Retrouver le juste emplacement des pièces d'eau en fonction de l'organisation de l'habitat et des colonnes montantes (alimentation en eau) et descendantes (évacuation), rendre la cuisine plus fonctionnelle et l'ouvrir sur l'espace de vie.



 

Rénovation complète d'un pavillon en briques

Objectif : Réfections structurelles et aménagement des combles pour une famille

(cliquez pour découvrir)

Année : 2013/2014
Maître d’Ouvrage : privé
Simbat, tous corps d’état
Budget travaux : 200 000€HT

Après un bilan avant achat pour évaluer la qualité du bien et les travaux à réaliser, la famille (parents + deux enfants) décident de s'engager dans les travaux de rénovation importants sur ce pavillon de banlieue dont la qualité de construction laisse à désirer mais qui possède un merveilleux jardin.

La couverture, la charpente et le plancher des combles sont à remplacer. Une rehausse dans les années 50 a été réalisée entraînant deux niveaux de plancher séparés par une vide d'air et des gravats.

Il a été décidé d'assainir et de rationaliser la structure en les remplaçant par un seul plancher permettant de gagner de la hauteur. L'enjeu du projet est de ramener de la lumière, de relier la maison au jardin, de faire communiquer les différents niveaux pour un usage familial, d'agrandir le volume de l'espace à vivre, d'offrir à la famille des pièces confortables, lumineuses, reliées entre elles de manière fluide et harmonieuse (2 chambres d'enfants, 1 dressing, 1salle de bain, 1 salle de jeux,1 chambre parents, 1 salle d'eau, 1 buanderie). Les travaux comprennent :

1) la suppression de toutes les cloisons et des couloirs, la création de deux larges ouverture du murs porteur en rez de chaussée  pour créer des perspectives et favoriser la circulation de la lumière dans l'espace à vivre (cuisine, salle à manger, séjour)

2) la création d'une terrasse en bois plein sud donnant sur le jardin et reliée à l'espace à vivre.

3) le remplacement de l'escalier extérieur en béton par un escalier intérieur aéré se prolongeant sur deux niveaux.

4) la création d'une suite parentale sous rampants grâce à une légère rehausse de la toiture et à l'abaissement du niveau du plancher des combles. (25 m2 créés)

5) le terrassement du sol de cave pour créer un buanderie dont l'accès se fait par un escalier caché dans le plan de travail de cuisine.

6) des aménagements permettant des rangements le plus discrets possible



 

Jolie maison en meulières dans quartier résidentiel

Objectif: Rénovation d'une maison individuelle et aménagement des combles pour un jeune couple avec deux enfants

(cliquez pour découvrir)

Année : 2013
Maître d’Ouvrage : privé
Simbat, tous corps d’état
Budget travaux : 166 000€HT

Comme toutes les maisons de banlieues restées "dans leur jus", celle-ci est constituée d'un couloir central desservant 4 pièces par étage sur deux niveaux + combles (confortables mais non aménagés).

La particularité de cette maison est le dénivelé de terrain qui permet l'accès de plein pied au RDC côté rue et l'accès au jardin de plein pied de l'autre côté au sous-sol, créant aussi une vue exceptionnelle vers la vallée.

Au RDC, l'ouverture dans un mur porteur et la dépose de l'ensemble des cloisons créent une grande pièce à vivre en forme de L reliée visuellement à l'entrée, celle-ci marquée par l'escalier d'accès aux étages.

L'espace cuisine au sud est relié au jardinet côté rue par la création d'une grande porte-fenêtre.

Site protégé par les ABF (Architectes de Bâtiments de France), la création d'une terrasse fut interdite. En revanche, la transformation d'une fenêtre en porte-fenêtre permet de profiter d'une large vue sur le jardinet, malgré l'orientation au nord.

La lumière pénètre de tous les côtés. L'agrandissement de la cage d'escalier vers le sous-sol a permis de créer un accès confortable vers la salle de jeux/tv où un lien lumineux et agréable a été crée vers le jardin.



 

Rénovation d'un duplex parisienRénovation duplex Paris 19èmeArchitecture - Paris - Rénovation duplex

50m² au sol, des sous pentes complexes,
une famille de 4 personnes à loger. 110m²


(cliquez pour découvrir)

Année : 2011
Maître d’Ouvrage : privé
Charpente couverture : Durand
Serrurerie : Bourget
Métallerie : Gale
Electricité, plâtrerie, menuiseries, peintures : Mètre Carré
Budget travaux : 39 000€TTC

Au dernier étage d’un immeuble du 9ème arrondissement, une famille de 4 personnes connaît un problème crucial d'espace. Le choix du déménagement avait été écarté pour cause de budget et une rehausse de toiture un temps envisagée avait été refusée par la Direction de l’Urbanisme, il a donc fallu trouver des solutions d'optimisation de l'existant.

L’objectif était d'optimiser chaque volume et de redonner de l’intimité aux parents (chambre et bureau pour activités libérales).
Le volume de 1m de large sur 5m de long, coincé derrière la ferme de charpente sur la mezzanine (chambre et bureau parents) utilisé comme débarras sera transformé en 2 alcôves de lit pour les enfants séparées par une cloison.

Les estrades de lit amenées au niveau de l’entrait de charpente serviront des caissons de rangement et les sous pente aménagés en placards. 
La mezzanine a été agrandie en s’appuyant sur l’entrait existant. La cloison créée pour fermer la mezzanine transformée en grande chambre d’enfants est percée par une fenêtre et des fenestrons.

L’escalier en bois et la cheminée occupant 3m² et obstruant la lumière vers la salle à manger ont été déposés.
L’ancienne trémie accueille désormais un plancher de verre qui permet de faire transiter la lumière entre le haut et le bas.

A la place de la cheminée l’escalier droit en métal sans contre marche permet à la lumière de circuler vers le fond de la salle de séjour occupée par la table à manger.  Dans l’autre aile de l’appartement, la pièce de 10m² + mezzanine lit qui servait de chambre et de salle de jeu aux 2 enfants est devenue le bureau isolé avec mezzanine de lit pour les parents.

Toute la poutraison en bois marron foncé a été peinte en blanc, hormis les grandes charpentes dont les bois ont été poncés dans le séjour et l’espace parents.
Dans la chambre d’enfants, un jeu de couleurs a été utilisé pour la charpente, les étagères créées, les tableau de fenêtre et les fenestrons.



Duplex d'immeubleArchitecture Paris DuplexRénovation duplex Paris

Duplex familial à relooker
(partie à rénover : 87m²).


(cliquez pour découvrir)

Année : 2009
Maître d’Ouvrage : Privé
Lieu : Châtillon
Budget travaux : 85 000€TTC

Pour cette famille de 4, l'objectif était de "relooker" l'aménagement intérieur de ce dupleix dans un immeuble de promoteur datant des années 80.

Pour améliorer la luminosité de la pièce à vivre sans changer les menuiseries extérieures, il a été décidé de supprimer la pièce de bureau pour récupérer la lumière traversante.

La position centrale de l'escalier en bois dans la pièce à vivre ne pouvait être déplacée à cause des aménagements de l'étage. Son caractère traditionnel et lourd nous a poussé à le changer pour un escalier allégé en bois métal. Il a été dessiné de manière à faire le moins possible obstacle à la lumière traversante.

Aussi, une redistribution a permis de récupérer de l'espace sur les circulations pour réaménager les 2 salles de bain qui sont devenues plus spacieuses, plus confortables, et plus design.






Réalisation - Perspectives Communication